Vous disposez d’un site vitrine – voire d’un site e-commerce qui permet la vente en ligne – et vous vous demandez comment des visiteurs vous trouvent. Dans la plupart des cas, et sauf exception, c’est via un moteur de recherche tel que Google, Bing ou Yahoo. Concrètement, cela se passe de la manière suivante :

  • l’internaute tape sa requête dans la barre de recherche
  • le moteur lui renvoie quasi instantanément les résultats sous la forme de liens renvoyant à des sites… dont le vôtre.

Sur Google (actuellement le moteur de recherche archi-dominant en France), les résultats prennent la forme des fameux liens bleus.

OK, mais comment fonctionne un moteur de recherche concrètement ? Si on se détourne un peu des explications très techniques et qu’on analyse le principe de base, c’est en fait assez simple.

Les crawlers et l’indexation

Les moteurs de recherche fonctionnent grâce à des crawlers (ou spiders), des robots logiciels dont le rôle est de se balader sur le web en permanence. Sympa comme boulot non ? 🙂

Ces petits robots examinent les pages sur lesquelles ils tombent et suivent les liens que contient cette page, de manière à tomber sur d’autres pages, etc… A chaque page rencontrée, ils envoient le contenu à Google. Là, plusieurs choses peuvent se passer :
Google ne connaissait pas la page. Il range ce nouveau contenu dans sa bibliothèque privée (en fait un data center qui stocke toutes les données que reçoit le moteur de recherche) : on appelle cela l’indexation.
Google connaissait déjà la page, mais elle a été modifiée depuis la dernière visite des crawlers. Auquel cas, le moteur enregistre les changements.
Google connaissait déjà la page et il n’y a aucun changement. Il reverra ses crawlers plus tard pour une nouvelle inspection.

Notez au passage que le contenu envoyé par les robots à Google ne ressemble pas vraiment à ce que vous voyez sur la page ! Ce qui est envoyé, c’est le code source (qu’on peut visualiser en faisant un clic droit avec la souris et en sélectionnant “code source de la page”). Cela vous donne déjà une indication : pour un bon référencement, il faut un code “propre”, puisque c’est ça qui sera lu par Google. Mais c’est un autre sujet sur lequel on reviendra plus tard !

Revenons à présent à nos fameuses pages stockées par le moteur de recherche dans son data center (en fait, il en a plusieurs, un peu partout dans le monde). Quand un internaute fait une requête, le moteur se demande “Tiens, qu’est-ce que j’ai en réserve sur le sujet ?” Et aussitôt, il fournit à l’internaute les liens de toutes les pages qui contiennent les mots de la barre de recherche. On appelle cela les SERP, comme Search Engine Result Page.

Aussi simple que ça !

Bien se positionner dans Google : une toute autre affaire…

Bon, évidemment, on vous l’a faite vraiment courte et facile. On ne vous a pas parlé, par exemple, de Google Actualité, qui fonctionne un peu différemment. Et surtout, on ne vous a pas parlé de la question cruciale : OK, vous m’avez expliqué de quelle manière Google donne des résultats aux internautes… mais comment est-ce qu’il détermine l’ordre ???

Car sur la plupart des requêtes, les résultats se comptent en dizaines, voire en centaines de milliers de liens, quand ce n’est pas en millions. Et quand on sait que l’internaute ne dépasse pas souvent la première page, il est clair qu’on souhaitera plutôt voir son site en première position des SERP qu’en 216ème ou 4567ème… non ?

Pour ça, il faut faire du référencement ! C’est-à-dire travailler ses pages, y intégrer du contenu de qualité, beaucoup de mots clés en liens avec la thématique traitée, et obtenir des liens de la part d’autres sites. Complexe ? Un peu. Chronophage ? Oui, incontestablement ! Il est souvent nécessaire de passer par des référenceurs professionnels pour faire “décoller” son site.

Depuis 2011, iOnweb s’est spécialisé dans l’accompagnement des professionnels qui souhaitent créer leur site et le positionner sur les moteurs de recherche. Nous les aidons à développer leurs stratégies sur le web. Nous pouvons vous aider aussi. Contactez-nous via le formulaire du site pour toute demande.