On vous l’a dit et sans doute répété : une fois que votre site est bien construit et bien optimisé, il est souvent nécessaire de partir à la “pêche aux liens”. Concrètement, cela signifie faire en sorte d’obtenir des backlinks depuis d’autres sites. Aux yeux de Google, ces liens sont considérés comme des “votes” en faveur de votre site. Le moteur de recherche tient le raisonnement suivant : Si on m’indique ce site, c’est qu’il doit être de qualité.

Toutes choses égales par ailleurs, les liens font la différence. Ils permettent de faire progresser ses pages sur des requêtes données.

Oui mais… est-ce toujours vrai ?

Réponse : NON ! Tous les liens ne se valent pas, certains sont même dangereux. Petit tour d’horizon.

Les liens Facebook (et autres réseaux sociaux)

Évacuons tout de suite ce débat : les liens créés depuis Facebook (et tous les autres réseaux sociaux, sauf exception rarissime) ne comptent pas pour Google (on dit qu’ils sont sont “no follow”). Attention : cela ne signifie pas qu’ils ne servent à rien, au contraire ! Ils permettent de capter du trafic, c’est déjà beaucoup. Mais un lien “réseau social” ne sera pas pris en compte par l’algorithme de Google pour calculer vos positions. Au passage : les liens effectués depuis des commentaires sur des blogs ou des forums sont également “no follow” dans la grande majorité des cas.

Il circule certaines légendes concernant Google+, le réseau social de Google. Inutile de s’y accrocher. Il semblerait que Google accorde à certains sites une légère plus-value en cas de forte activité sur ce réseau social, mais cela reste anecdotique.

Sur ce point, iOnweb vous conseille donc de mettre en place des campagnes de communication adaptées sur les réseaux sociaux qui vous semblent pertinents, dans l’objectif de capter du trafic. Nous accompagnons les entreprises dans leur community management.

Les liens depuis des annuaires

Dans les premières années de Google (globalement 2000 et après), les annuaires ont fleuri sur le web. De quoi s’agit-il ? Ce sont des sites qui ont pour vocation de faire des liens vers d’autres sites. Ils permettent aux webmasters de créer une page pour décrire leur activité et d’intégrer un ou plusieurs backlinks dans leur texte. Certains sont connus comme Gralon ou l’annuaire de WebRankInfo (du référenceur Olivier Duffez).

Facile non ? Sauf que les webmasters ont un peu abusé de la chose et que Google a réagi en 2012 en lançant sa mise à jour Pinguin. Cette bê-bête (pour le coup pas très sympa) a littéralement massacré les sites qui avaient abusé des backlinks depuis des annuaires, les reléguant très loin dans son classement. Pinguin chasse encore aujourd’hui, il le fait même en continu car il a été intégré à l’algorithme général de Google.

iOnweb vous conseille sur ce point de ne pas faire plus de quelques liens depuis des annuaires. Privilégiez les annuaires thématiques et ceux que l’on estime être de qualité (à l’instar des annuaires évoqués plus haut). Et gardez en tête que cela ne vous permettra pas de faire “décoller” votre site de manière significative dans les résultats de Google. Tout juste cela indiquera-t-il au moteur de recherche votre existence sur le web.

Les liens depuis des sites de communiqué de presse

Même constat que précédemment, les sites de communiqué de presse remplissant peu ou prou la même fonction que les annuaires en matière de référencement. Inutile de vous acharner à créer des backlinks de ce genre : c’est inutile, et potentiellement dangereux.

L’achat de liens

Certains sites proposent de placer des contenus et des liens… contre rémunération. Google sanctionne cela très sévèrement s’il le découvre. Faut-il vraiment en dire plus ?

Les liens depuis des sites “satellites”

Qu’est-ce qu’un site satellite ? Tout simplement un site qui est créé dans le but unique de faire des liens vers un autre site, que l’on souhaite référencer. Il est en quelques sortes un “support” sur lequel on s’appuie pour développer sa stratégie web. Sauf que… là encore, la prudence s’impose.

En premier lieu, Google n’apprécie pas cette stratégie : le moteur de recherche considère qu’il s’agit de backlinks artificiels. Gare à vous si vous êtes pris ! Votre site principal risque la sanction et le déclassement qui va avec. En second lieu, un site satellite ne sera par définition pas bien référencé lui-même et transmettra donc peu de “jus de lien” au site principal. Bref, non seulement vous risquez gros, mais vous ne gagnerez pas grand chose. Est-ce bien la peine de jouer à ça ?

Sur ce point, iOnweb vous conseille de ne pas créer de site satellite. Une alternative intéressante peut consister à créer un site proposant des contenus intéressants, et sur lequel vous partagez l’avis d’autres spécialistes de votre domaine. Cela vous permettra également de vous positionner sur Google et à faire valoir un avis d’expert.

Mais alors… quel netlinking ?

Mais alors, me demanderez-vous, que puis-je faire ? Eh oui, Google est devenu malin… et impitoyable face aux webmasters qui tentent de contourner ses règles. Face à cela, les conseils d’iOnweb sont les suivants :

  • Lisez les Guidelines de Google sur le netlinking, ça ne peut pas faire de mal et ça vous donnera une meilleure idée encore de ce qu’il faut faire ou pas.
  • Optimisez vos pages : titres, textes… Un bon référencement commence de toutes façons par là.
  • C’est un conseil que l’on vous a donné 10 000 fois mais… faites des contenus intéressants. Cela signifie aller plus loin que la simple présentation de ses produits ou ses services. Vous êtes artisan à votre compte ? Expliquez comment vous posez des fenêtres, quels matériaux vous utilisez, donnez des conseils aux internautes qui veulent réaliser leurs travaux… C’est comme ça que vous gagnerez des liens, et ce sera naturel. Exactement ce que Google apprécie.
  • Proposez des contenus à d’autres sites traitant des mêmes thématiques que le vôtre. Attention : encore une fois, une présentation de vos produits ne suffira pas. le webmaster s’attend à ce que vous apportiez une plus-value à son site. Il vous faudra vous positionner comme un expert et non comme un commerçant.
  • Faites appel à une agence SEO. Elle pourra analyser les liens qui pointent déjà vers vous et vous suggérer une stratégie. Depuis 2011, iOnweb s’est spécialisé dans ce type d’accompagnement et obtient pour ses clients des résultats très nets. Contactez-nous via le formulaire du site pour en savoir plus.