Vous est-il déjà arriver d’ouvrir un livre à la première page et de lire « chapitre 3 » ? Et, quelques pages plus loin, de constater que vous êtes revenu au chapitre 1 ? Eh bien figurez-vous que cela arrive très fréquemment au robot de Google avec les sites internet qu’il explore au quotidien. Si si, vraiment…

Quand il arrive sur votre première page, il constate par trouver un titre de quatrième niveau – oups… – avant de tomber sur un titre de niveau 1 entièrement vide – oups encore… Cela tient à l’utilisation des Hn (H1, H2, H3… jusqu’à H6) et à quelques mauvaises habitudes de la part des webmasters.

Que sont les Hn ?

Les Hn (ou balises de titres) sont des éléments HTML prévus pour hiérarchiser les contenus des pages de votre site. Ils sont utiles pour les internautes (car souvent associés à un style qui leur donne de l’importance : taille, couleur…) mais aussi pour les moteurs de recherche qui « comprennent » mieux le sens du contenu. On les indique très simplement avec les balises <h1></h1>, <h2></h2>… selon le niveau de titre souhaité.

Bref… pour l’humain comme pour la machine, les Hn correspondent peu ou prou à des titres et à des titres de paragraphe. Ainsi, le H1 sera le titre de votre page. Celle-ci pourra être composée de H2, de quelques H3, etc… selon le contenu.

Prenons un exemple. Imaginons que vous rédigiez une page sur l’appartement que vous avez décidé de louer à Lyon à l’occasion de la fête des Lumières. Votre H1 (ou titre principal) ressemblera sans doute à : « Fête des Lumière à Lyon : location d’un appartement rue de la République »

Bien : à ce stade, vous avez fourni au robot de Google des indications précieuses. Il comprend que vous parler de la « location d’un appartement » à « Lyon » pour la « fête des Lumières ». Reste à approfondir le sujet. C’est le rôle des H2. Ceux-ci vont jouer le rôle de sous-titre et donner des précisions complémentaires. Votre premier H2 peut par exemple s’intituler « Vous résidez à deux pas de la place Bellecour, au centre de Lyon ». Le paragraphe de texte qui suit donnera plus d’indications à ce sujet.

Le deuxième H2 pourra quant à lui parler des pièces et des commodités de l’appartement, le troisième traitera du nombre de personnes qu’on peut accueillir et le dernier du tarif et des modalités de paiement. Au besoin, chaque H2 peut donner lieu à de nouvelles subdivisions grâce aux H3. Vous avez saisi l’idée… Vos Hn apportent de l’information. Ils permettent une meilleure compréhension du texte pour le lecteur et pour Google.

Quelles sont les mauvaises utilisations des niveaux de titre Hn ?

Problème : les Hn sont parfois tout simplement absents. On trouve encore de nombreux sites sans H1. Imagine-t-on un livre sans titre ? Et quand les Hn sont présents, ils sont bien souvent (très) mal utilisés.

  • Ils n’apportent pas d’information spécifique : des éléments textuels tels que « cliquez ici » ou « pour en savoir plus » ont valeur de Hn. Cela est dommageable et dessert la compréhension de votre page par le robot de Google. On pourrait facilement corriger cela en donnant une simple valeur de texte à ces expressions, quitte à les enjoliver un peu via la mise en forme ou le CSS.
  • Ils ne sont pas bien situés dans la page. On retrouve par exemple des H3 avant le H1… Un amas confus pour le robot de Google.

Le second cas est particulièrement problématique : très souvent, la personne en charge du site ne se rend même pas compte de l’existence de ces mauvais niveaux de titre. Cela peut tenir au thème utilisé par le CMS. On retrouve des éléments ayant valeur de Hn notamment dans les éléments de navigation. Ceux-ci se glissent avant le H1, ce qui n’est pas très pertinent.

Faire un peu de menage sur vos pages est donc vivement conseillé :

  • Sur vos pages, privilégiez un seul sujet principal et donc un seul H1.
  • Faites en sorte que chaque Hn apporte une information à Google (pas de « pour en savoir plus » ou autre expression du genre).
  • N’abusez pas des Hn pour glisser les mots-clés qui vous intéressent : cela fera fuir l’internaute qui n’aura pas le sentiment de lire un article de qualité, et surtout, vous risquez d’être déclassé par Google pour votre suroptimisation. Rédigez vos titres de manière naturelle.
  • Faites la chasse aux Hn « de style », notamment dans la navigation.

Allez plus loin : les conseils d’Olivier Andrieu

Spécialiste SEO, Olivier Andrieu vous apporte un éclairage plus précis sur le nombre de H1 à placer dans une page. A découvrir.