Le negativ SEO (NSEO), c’est un peu comme les accidents de la route : ça n’arrive pas qu’aux autres. En quoi consiste cette pratique déloyale dont votre site peut souffrir ? Détails dans cet article.

Entre les référenceurs et les moteurs de recherche (notamment Google), c’est bien connu, on joue un peu au chat et à la souris. Les premiers, pour bien positionner les sites dont ils ont la responsabilité, usent de techniques et de stratégies plus ou moins autorisées ou défendues par les moteurs. Par exemple :

  • ils optimisent (ou suroptimisent) leur contenu ;
  • ils créent des pages avec des textes plus ou moins différents pour capter davantage de trafic ;
  • ils partent à la conquête de liens externes (backlinks) pour augmenter la popularité de leur site.

Les tentatives de triche de certains webmasters

Parfois, certains webmasters emploient des méthodes qui sont, elles, carrément interdites par les moteurs de recherche, qui n’aiment rien tant que le naturel (« Faites des contenus intéressants, et les internautes vous liront et feront des liens vers vous. »). Ils peuvent par exemple créer un grand nombre de backlinks depuis des fermes de lien (farmlinks), dans l’espoir de booster leurs positions. Et là… ça passe ou ça casse. Tout dépend de l’ampleur de la stratégie mise en place. Les moteurs peuvent vous infliger une sanction prévue pour les tricheurs, qui « cassera » votre référencement.

Dans le cas de Google, il peut s’agir :

  • d’une sanction Panda : celle-ci concerne la qualité de votre site et de vos pages. Si celles-ci sont dupliquées, suroptimisées, ou créées juste pour contenir des amas de publicité, Panda peut vous tomber sur le coin de la figure.
  • d’une sanction Pinguin : elle concerne la qualité des backlinks que vous recevez. Si vous avez un excès de liens non-naturels ou dont les ancres sont suroptimisées, le pingouin peut vous punir.
  • d’une sanction manuelle : là, ce n’est pas un robot, mais une intelligence bien humaine qui explore votre site. Plus exactement, ce sont les Quality Raters de Google, qui vous envoient ensuite un message via la Search Console, vous indiquant que votre site est sanctionné.

Dans les trois cas, cela se traduit par une baisse significative dans les résultats de recherche. Parfois, un site peut même subir un blacklistage définitif des résultats de Google si son webmaster a vraiment abusé des méthodes considérées comme déloyales par Google.

Les référenceurs black hat vous diront que cela peut avoir du sens dans certains cas, notamment si vous créeez un site pour un événement spécifique, qui doit gagner très vite en popularité et n’aura plus de raison d’être après l’événement en question. Mais si vous gérez un site dans la durée… est-ce bien raisonnable ?

S’attaquer aux sites de ses concurrents grâce au negativ SEO

Imaginons maintenant qu’au lieu de vouloir référencer son site, un ewbmaster use de ces techniques pour saccager le positionnement d’un concurrent. C’est parfaitement malveillant… mais cela peut être efficace. Concrètement, comment cela se passe ?

  • Il peut copier / coller les contenus de ses concurrents ailleurs sur le web, et de manière massive. S’ils n’ont pas pris la précaution de glisser une balise canonique dans ses pages – et même s’il l’ont fait – cela peut leur causer de gros problèmes.
  • Il peut l’inscrire sur des dizaines ou des centaines d’annuaires ou de fermes de liens de faible qualité. Google peut considérer qu’il s’agit d’une tricherie à son égard et sanctionner le site.
  • Il peut hacker le site ciblé pour modifier les contenus, ajouter de la publicité, etc…

Pas chouette du tout. Mais au sein d’un secteur économique concurrentiel, les coups bas existent et vous pouvez en être la victime.

Comment repérer du negativ SEO et comment s’en prémunir ?

Concrètement, sauf à recevoir une notification de sanction manuelle qui vous mettra évidemment la puce à l’oreille, vous ne serez alerté que par une chute de votre trafic et de vos positions. Dès lors, il faudra réagir très vite. Cela signifie faire appel à un professionnel spécialisé dans le negativ SEO. Avec son aide, vous allez vérifier vos contenus et bien sûr renforcer la sécurité de votre site.

Vous allez également être amené à désavouer des liens auprès de Google via la Search Console. C’est un travail long, fastidieux… et ingrat, puisqu’il ne s’agit pas de gagner des places supplémentaires, mais de récupérer celles qui étaient vôtres. Mais c’est indispensable votre survie économique dépend de votre site internet.

N’oubliez pas non plus un point important : le negativ SEO pratiqué à l’encontre de votre site aura d’autant plus d’impact si vous avez vous-même utilisé des méthodes « limites » dans le passé. Gardez-le en tête !