Quand on a un peu l’habitude de faire des plans de référencement, on examine grâce à différents outils les requêtes des internautes. Et parfois, on se marre. Si si. C’est le cas par exemple quand on constate que la requête “référencement gratuit” est très recherchée sur Google.

Le référencement peut-il être gratuit ?

Passons sur le fait qu’aucun bien ou service n’est jamais réellement gratuit, même s’il semble l’être…

Passons également sur le fait qu’il paraîtrait sans doute absurde à ces internautes de rechercher un “coiffeur gratuit” ou un “restaurant gratuit”…

Et raisonnons un peu, voulez-vous ?

D’abord, qu’est-ce que le référencement ? Le nom est un peu trompeur, puisqu’être “référencé” sur un moteur de recherche revient à soumettre les pages de son site à son index. En réalité, celles et ceux qui font du référencement travaillent bien sûr au positionnement de leurs pages. Ils font en sorte que les dites-pages apparaissent sur la première page de Google pour une requête donnée.

Par exemple, si votre business consiste à vendre des igloos au Sahara (sait-on jamais…), vous voulez qu’une page de votre site apparaisse en première page de Google (voire dans les trois premières positions) quand un internaute tape la requête “igloo sahara” dans la barre de recherche. Facile non ? Sauf qu’en réalité, cela se fait sur des requêtes un rien plus concurrentielles : eh oui mon bon m’sieur, vous n’êtes pas seul sur le marché… D’autres que vous cherchent à atteindre ces premières pages et du coup, quelle que soit la solution que vous adoptez, elle ne sera pas gratuite !

De deux choses l’une…

Soit vous passez par une agence. Elle vous dit explique comment gérer votre référencement. Ou bien ses professionnels le font pour vous. Auquel cas, ils rédigent les contenus en les optimisant et, le cas échéant, ils négocient pour vous des backlinks, c’est-à-dire des liens depuis d’autres sites. C’est comme ça qu’un site progresse dans les résultats de Google. Les référenceurs à votre service vont regarder régulièrement les positions et leurs évolutions. Évidemment, au passage, l’agence demande une rémunération. What did you expect ? 🙂 Donc, ce n’est pas du référencement gratuit.

Soit vous ne passez par personne et vous faites votre référencement vous-même. Bien sûr, la chose est possible.

Faire son référencement soi-même exige beaucoup de temps

Ah mais… Vous ne disposez pas des logiciels nécessaires pour suivre vos positions, et les abonnements ne sont pas données. On peut s’en passer me direz-vous. Oui, techniquement, certains référenceurs travaillent encore en se servant d’Excel pour certains points. Pourquoi pas si on a la foi ! Mais à défaut de payer des abonnements, vous allez…

… trouver vous-même tous vos mots-clés.

… rédiger vos pages une à une (il en faut beaucoup pour que Google considère réellement votre site).

… lier ces pages les unes aux autres.

… tout noter dans un classeur Excel et vérifier chaque jour les positions.

… entrer en contact avec d’autres webmasters pour négocier des liens. Sachant que les webmasters vont souvent vous ignorer ou bien vous demander d’apporter une valeur ajoutée à leur site, c’est-à-dire un contenu original qu’il vous faudra écrire.

… vous allez aussi devoir gérer votre présence sur les réseaux sociaux, sans oublier de tenir un blog à jour.

Bref, vous allez consacrer beaucoup (beaucoup !) de temps à faire grimper vos pages dans Google. Sans doute au détriment d’autres choses également très utiles à votre business.

Faut-il encore tenter de vous convaincre que rien n’est gratuit, et surtout pas le référencement ? 🙂