Les réseaux sociaux occupent une place de plus en plus prépondérante dans la communication d’entreprise, aussi vous êtes-vous peut-être déjà demandé si vos posts, vos likes et commentaires reçus contribuaient à améliorer votre SEO.

Alors, peut-on parler d’un référencement réseaux sociaux ? Si l’on s’en tient à la réponse de Google, non, il n’y a pas d’influence sur “le positionnement des sites web”.

En vérité, “c’est compliqué”, comme on dirait sur Facebook.

Si Google ne prend en effet pas en compte les partages de vos articles, le nombre de likes ou vos commentaires, votre rayonnement sur les réseaux sociaux peut contribuer, de manière indirecte, à donner un coup de boost à votre référencement naturel.

Par ailleurs, les réseaux sociaux possèdent chacun leur propre moteur de recherche, et il est possible d’optimiser ses posts pour avoir plus de chances de ressortir dans les résultats.

Nous vous proposons un petit tour d’horizon de la question…

Qu’est-ce que le SMO et comment en tirer parti ?

Le SMO (ou Social Media Optimization) désigne l’ensemble des techniques destinées à développer votre visibilité via les réseaux sociaux. Cela vous permet d’acquérir de la notoriété, d’augmenter le trafic de votre site ou d’obtenir de nouveaux leads.

Bref, le SMO est le SEO des réseaux sociaux.

Mais alors, peut-on parler de social SEO ou pas ? Et comment cela fonctionne-t-il ?

Pour prendre les choses dans l’ordre, il faut savoir, tout d’abord, que les liens de votre site partagés sur les réseaux sociaux (par vous ou autrui) sont par nature en “no follow”, ce qui signifie qu’ils ne joueront aucun rôle dans votre positionnement sur les moteurs de recherche.

Cependant, cela ne doit pas vous dissuader de partager vos contenus sur les réseaux sociaux. Au contraire : cela vous permettra de développer un lien différent avec vos clients, de gagner des followers et d’offrir une meilleure visibilité à votre entreprise et votre site web.

Et qui dit plus de visibilité dit plus de trafic, et donc un meilleur positionnement à terme dans les moteurs de recherche, puisque Google prend en compte la notoriété des sites (et donc leur trafic) dans son classement.

Mais cela ne s’arrête pas là : en partageant des articles et contenus pertinents, les internautes peuvent réagir et notamment partager vos contenus ce qui, à défaut d’améliorer directement votre SEO, contribuera là encore à développer votre notoriété sur la toile.

Il se peut même que l’un des comptes qui vous partage possède un site web et décide d’inclure un lien vers votre site dans un article de blog. Un lien qui sera en “do follow”, et viendra enrichir vos backlinks de qualité.

Il ne faut pas non plus hésiter à publier des vidéos sur YouTube – qui est également considéré comme un réseau social avec ses profils d’utilisateur et sa section commentaire – que vous pourrez ensuite intégrer à vos pages. Google apprécie les pages contenant une vidéo, et cela permettra aux internautes de rester plus longtemps sur votre page, ce qui ne peut que contribuer à améliorer votre SEO.

Les hashtags : votre allié pour une meilleure visibilité

Facebook, Twitter, Instagram, LinkedIn… Ces plateformes réunissent des millions de personnes et constituent un excellent moyen d’atteindre plus de monde et de développer votre notoriété.

Bien sûr, il faut pour cela animer régulièrement ses différents comptes et savoir comment optimiser ses posts pour développer sa communauté en dehors des personnes déjà familières de votre entreprise.

Pour cela, les hashtags sont très bien et peuvent, avec un peu d’expérience et de réflexion, vous permettre d’atteindre une large cible.

Les hashtags sur Instagram

Instagram est par nature LE réseau social pour lequel les hashtags sont prépondérants : il est conseillé d’en inclure en moyenne 11 par post (soit une image accompagnée d’un commentaire), en trouvant le bon équilibre entre termes descriptifs précis et hashtags populaires sur le réseau.

Prenons un exemple : vous partagez une photo de sandwich à l’avocat et vous cherchez un moyen de bien la mettre en valeur afin que votre post apparaisse auprès du plus grand nombre de personnes. Vous allez donc effectuer une recherche sur Instagram pour trouver des idées, et constater que #avocadotoast ressort beaucoup.

Dans ce cas précis, même si votre photo montre un sandwich et non une tartine, vous aurez sans doute intérêt à choisir ce hashtag pour bénéficier de son rayonnement, surtout si le sandwich en question est “healthy” (tiens, encore un hashtag !). Puis, bien entendu, vous pourrez inclure des termes en fonction du message que vous souhaitez faire passer.

Avec la bonne stratégie, votre compte gagnera de plus en plus de followers. N’oubliez pas d’inclure l’adresse de votre site web à votre bio afin d’augmenter votre trafic référent, et de donner un coup de pouce à votre référencement naturel.

Ressortir sur les moteurs de recherche des réseaux sociaux

Bien sûr, les hashtags sont aussi très importants sur Facebook et Twitter : ce sont les termes que vous incluez en hashtags qui ressortiront lorsqu’un internaute effectuera une recherche sur le moteur de recherche de la plateforme. Choisissez-les donc avec soin !

Cerise sur le gâteau : les moteurs de recherche internes aux réseaux sociaux tiennent compte de la popularité de vos posts (partages, réactions). C’est donc en quelque sorte le SEO des réseaux sociaux. Avec un peu d’entraînement, vous pourrez donc vous distinguer.

Bien sûr, tout cela ne remplace pas le travail effectué pour améliorer votre référencement sur le trafic de recherche organique. Agence digitale 360° basée à Lyon, iOnweb peut vous aider à développer votre SEO, créer et gérer vos campagnes SEA, mais aussi publier des posts optimisés pour les réseaux sociaux chaque mois afin de développer votre notoriété.

Contactez-nous pour une demande de devis ou toute demande d’information complémentaire.